Background

The Roméo Dallaire Child Soldiers Initiative remporte 3 millions de dollars pour le projet national du Soudan du Sud

The Dallaire Initiative

February 12, 2018

 

Pour diffusion immédiate

Lundi 12 février 2018

L’Initiative Dallaire annonce un programme national dédié aux enfants soldats au Soudan du Sud grâce à une subvention du gouvernement canadien d’un montant de 3 millions de dollars

Tout au long de ce projet de renconforcement des capacités d’une durée de trois ans, l’Initiative Dallaire œuvrera avec des forces de sécurité nationales et internationales à l’effet de mettre fin au recrutement et à l’utilisation d’enfants soldats, une mission indispensable qui se situe dans le droit fil de l’ensemble des efforts destinés à rétablir la paix au Soudan du Sud.

Halifax (N.-É.) — Grâce à une subvention de 3 millions de dollars d’Affaires mondiales Canada, la Roméo Dallaire Child Soldiers Initiative apporte au Soudan du Sud son approche mondialement reconnue axée sur la prévention en vue de mettre un terme à l’utilisation et au recrutement d’enfants soldats.

« Notre expérience et notre approche visant à protéger les enfants de leur recrutement et leur utilisation comme enfants soldats à l’échelle du continent africain et au-delà font de l’Initiative Dallaire l’entité la mieux à même de proposer une approche d’élimination progressive du phénomène d’enfants soldats dans l’environnement difficile que constitue le Soudan du Sud », déclare Shelly Whitman, directrice générale de la Roméo Dallaire Child Soldiers Initiative.

La crise en cours au Soudan du Sud a donné lieu à une utilisation massive et généralisée d’enfants soldats par toutes les parties au conflit, une situation qui a valu à ce pays d’être accusé de violations graves commises à l’encontre d’enfants dans le rapport de 2016 du secrétaire général de l’ONU sur le sort des enfants en temps de conflit armé.

Ce projet vise à protéger des garçons et des filles du Soudan du Sud de leur recrutement et leur utilisation comme enfants soldats en œuvrant avec des intervenants du secteur de la sécurité (en particulier les forces nationales, les Casques bleus et des acteurs de la sociétés civiles) afin de renforcer les stratégies destinées à prévenir l’utilisation des enfants comme armes de guerre. Pour ce faire, l’Initiative Dallaire, de concert avec des partenaires locaux, entend offrir des formations et mener des activités de sensibilisation dans le but de changer les attitudes et les comportements concernant l’utilisation des enfants comme armes de guerre.

L’engagement du gouvernement du Canada à l’égard de ce projet et la priorité accordée à la protection des enfants traduisent l’engagement pris lors de la Réunion des ministres de la Défense sur le maintien de la paix des Nations Unies organisée à Vancouver en novembre 2017. Au cours de cette conférence, l’Initiative Dallaire et le gouvernement du Canada ont lancé un nouvel ensemble de normes mondiales appelé Les principes de Vancouver sur le maintien de la paix et la prévention du recrutement et de l’utilisation d’enfants soldats.

Le projet au Soudan du Sud s’appuiera sur le modèle innovant à l’échelle nationale de l’Initiative Dallaire relatif à la protection des enfants de la guerre. Grâce à une formation des intervenants du secteur de la sécurité fondée sur une approche descendante et des initiatives de sensibilisation et d’éducation communautaires axées sur une démarche ascendante, l’Initiative Dallaire propose une approche globale destinée à protéger les enfants de la violence, des conflits et de la guerre, un modèle élaboré et mis à l’essai en Sierra Leone et qui, et ce moment, fait l’objet d’une mise en œuvre en Somalie.

L’Initiative Dallaire s’efforcera de favoriser l’apprentissage et les échanges, tout en fournissant de la formation et de l’assistance technique, selon que de besoin, afin d’élaborer des stratégies de protection de l’enfance et des mécanismes communautaires pratiques de consolidation de la paix au Soudan du Sud au lendemain du lancement officiel des activités le 1er avril 2018. Ce projet, qui durera trois années, s’achèvera officiellement en 2021.

###

Pour toute demande presse, merci de communiquer avec :

Josh Boyter

Directeur des communications, La Roméo Dallaire Child Soldiers Initiative

josh@childsoldiers.org

1 902 494 2392 (bureau)

1 902 489. 6767 (cellulaire)

À propos de la Roméo Dallaire Child Soldiers Initiative

Basée à l’Université Dalhousie à Halifax, en Nouvelle-Écosse, au Canada, l’Initiative Dallaire est reconnue comme étant le seul organisme au monde qui s’appuie sur une approche axée à la fois sur la prévention et le secteur de la sécurité pour s’attaquer au crime contre l’humanité que constitue le phénomène d’utilisation d’enfants soldats. Fondée par le lieutenant-général à la retraite et célèbre humanitaire Roméo Dallaire, la Roméo Dallaire Child Soldiers Initiative est un chef de file qui s’engage à éliminer l’utilisation et le recrutement d’enfants soldats partout dans le monde, à travers des recherches révolutionnaires, des activités de plaidoyer et la formation des intervenants du secteur de la sécurité.

Au sujet du projet

La crise en cours au Soudan du Sud a donné lieu à une utilisation massive et généralisée d’enfants soldats par toutes les parties au conflit, une situation qui a valu à ce pays d’être accusé de violations graves commises à l’encontre d’enfants dans le rapport de 2016 du secrétaire général de l’ONU sur le sort des enfants en temps de conflit armé. En 2016, les Nations Unies ont confirmé 169 cas de recrutement et d’utilisation qui ont touché au moins 1 022 enfants, 61 % ayant été attribués à l’APLS (574) et aux autres forces de sécurité gouvernementales (50). Des enfants ont également été recrutés et utilisés par l’Armée populaire de libération du Soudan dans l’opposition (115), l’Armée populaire de libération du Soudan dans l’opposition alliée à Taban Deng Gai (207), et plusieurs autres groupes d’opposition.

En posant le problème comme étant une priorité particulière pour les intervenants du secteur de la sécurité, l’Initiative Dallaire entend renforcer les capacités des personnes engagées dans les opérations de paix au Soudan du Sud en vue d’améliorer les politiques et les stratégies destinées à prévenir le recrutement et l’utilisation d’enfants soldats.

Dans l’ensemble, le projet vise à protéger des garçons et des filles du Soudan du Sud par le biais de l’élimination progressive du recrutement et de l’utilisation d’enfants soldats en soutenant l’APLS, la MINUSS, ainsi que des organismes internationaux et communautaires à travers les axes ci-dessous :

 

  • Le renforcement des capacités des intervenants du secteur de la sécurité en vue de prévenir le recrutement et l’utilisation de filles et de garçons comme soldats.

 

  • L’intégration de la prévention du recrutement et de l’utilisation d’enfants soldats dans le processus global de rétablissement de la paix au Soudan du Sud.

 

  • Le renforcement des stratégies de protection de l’enfance par la société civile et les communautés en vue de prévenir le recrutement comme enfants soldats des garçons et des filles à risque.
Newsletter

Archives